Entre deux verifications de le perimetre de securite, elle vous explique pourquoi

Entre deux verifications de le perimetre de securite, elle vous explique pourquoi

Di?s que j’etais petite et ado, je regardais beaucoup, beaucoup trop le pc. C’est simple : des que j’echappais tendermeets apk a la surveillance de faire mes parents (qui auraient largement prefere que je m’aere l’esprit et le corps dehors), je m’installais les fesses bien enfoncees sur le canape devant un planning quelconque.

Ca a bien failli me rendre con. Pas parce que et, le temps que je passais devant l’ecran, je ne le passais gui?re en livres, bla, bla, bla, mais surtout parce que ca me mettait en face de votre que je croyais etre des tranches de vie — de vraie vie. Je pensais qu’en regardant des adolescents ou des adultes vivre a l’ecran, je pouvais apprendre plein de choses sur ma vie future. On a vraiment frole le drame.

Les choses changent avec quelques annees et, bien que quantite de cliches perseverent a foison dans le monde televisuel, j’ose croire qu’il est moins dangereux Afin de l’etre humain de grandir en regardant des series d’aujourd’hui.

En attendant un monde meilleur, voici certains exemples de ce que j’ai evite de justesse tant la tele a beaucoup failli me rendre paranoiaque.

Tout le monde est moche, sauf les mecs tres beaux et jeunes

Pendant quelques annees, ca a ete vachement tendance d’effectuer des series avec des heroines designees tel « vilaines ». Ugly Betty ou encore Le Destin de Lisa ont aussi joue avec nos nerfs (et puis, pour la serie allemande, de nous mettre fort, fort mal a l’aise d’un point de vue scenaristique). Evidemment, ces dames n’avaient rien de laid. Elles ne repondaient juste pas point via point a toutes les exigences des medias.

Vu que les series de ce type avaient du succes, car je sortais du lycee et que j’etais, en terme d’assurance, un chateau de sable sans humidite, ca me touchait particulierement. J’ai alors commence a me demander, dans la rue, si les gens, la, qui me croisaient sans me regarder, riaient en realite dans leur tete du physique. Parce qu’a force de affirmer qu’un seul petit « defaut » et une taille 40 suffisaient a tomber sur justifiable la mention « laideron » d’une personne au sein d’ une collection, apres tout, pourquoi pas dans la vie ?

Et qui plus est les producteurs des series castaient des canons de beaute. Les acteurs et actrices etaient donc « mochise-e-s » juste avant le tournage a coups de maquillage, de protheses et d’appareils dentaires histoire de bien perdre du temps. C’est-a-dire qu’il n’y a aucune point positif : non seulement c’est complexant, mais et puis genre moi, ou la plupart des chefs d’entreprise de l’univers entier, n’aurions meme nullement pu en jouir Afin de gagner un brin d’argent en decrochant le premier role d’un personnage au physique ordinaire, donc ingrat aux yeux une tele. C’est laid.

Dans un chaque genre, 30 Rock, une de mes series preferees, m’a regulierement donne le sentiment de me trahir. Le chantier, ecrit via Tina Fey, a pour personnage principal Liz Lemon (jouee avec cette derniere), qui approche la quarantaine au debut de la serie. Tina Fey, elle ressemble a ca :

Et j’habite loin d’avoir choisi la photo la plus flatteuse, si tu veux bien savoir.

C’est Afin de vous donner une initiative. Loin d’etre un laideron au sens le plus cour-de-recreation, n’est-ce gui?re ? Elle ressemble tellement a l’idee que je me faisais petite de ce a quoi J’ai voulu ressembler apri?s. Pourtant, dans la serie, le gros running-gag, c’est qu’il reste de notoriete publique qu’elle n’est nullement belle. Entre le personnage qui s’autoflagelle, et les autres qui font des vannes sur son physique, son age et Notre traitent tel un gentil boudin, j’ai souvent ouvert de gros yeux tout ronds.

Grosso modo, la seule a etre consideree comme physiquement largement acceptable, c’est Cerie, l’assistance incompetente et totalement feignasse, gravure de mode par excellence, agee d’une petite vingtaine d’annees. Bon alors oui hein, elle reste belle. Neanmoins, la beaute ne commence ni ne s’arrete a celle-ci.

J’ai trouve ca tellement paradoxal et incomprehensible en part de l’actrice/auteure/productrice, feministe assumee, de venir mettre de cote la beaute une diversite et la diversite d’une beaute que ca m’a laissee pantoise, des fois. J’ai toutefois diverses hypotheses :

  • soit Tina Fey a ete largement moquee dans son physique au passe et a choisi de faire de l’autoderision sa therapie tout en refusant l’idee aussi d’etre devenue conforme aux « ideaux » dont on lui refusait l’entree
  • soit elle essaie d’effectuer passer un message liberateur – du genre, denonciation du jeunisme en societe, message qui ne va pas marcher via moi parce que j’suis un brin petit Afin de etre complexee par notre age
  • soit i§a a bien un defaut (ce qui, en soi, reste rassurant) : celui de faire complexer les autres avec ses complexes
  • soit elle assume mal de vieillir.

Quoiqu’il en soit, j’ai achete ca terriblement complexant : alors quoi, si on fait legerement plus que du 34, on est condamnes a etre vannes concernant une physique ? J’ai eu excellent voir la collection quand j’avais 23 ans, avec une certaine confiance en moi (plus ou moins fluctuante, mais comme tout un chacun, j’habite passee par l’adolescence et je pars donc de loin) chevillee au corps, mon besoin de m’accepter et mon travail au quotidien Afin de m’aimer, j’ai failli. Et regulierement, J’me suis pose le sujet suivante :

« Et si en fera, j’etais vraiment trop grosse, si je prenais pas assez soin de moi, ainsi, si en fera, j’avais pas le droit de me trouver potentiellement potable ? »

Ces questions pourtant, je peux te dire que ca fait des annees que j’y ai repondu d’un bon gros fuck dans la face. Neanmoins, surtout, ca m’a fait me demander, avec d’une panique partout concernant mon corps, si un coup que j’aurais depasse la trentaine, j’aurais droit aux memes reflexions, constamment, que Liz.

Bon tu m’excuseras mais pour ce point-la, il faudra attendre bien quelques annees que je puisse confirmer ou infirmer.

Les mechants seront i  chaque fois plus intelligents que moi (puisque je ne suis pas flic)

Depuis des annees, des series policieres a base de tueurs creepy connaissent 1 essor consequent. Si bien que ca fera un bon moment qu’il est devenu tres rare de passer une seule fi?te sans tomber sur Mes Experts ou Esprits Criminels en zappant. Soit : c’est distrayant et ces machines bien rodees paraissent tres efficaces.

Neanmoins, c’est nullement parce que quelque chose est distrayant qu’il detend.

Dans toutes ces series-la, l’univers semble se diviser en trois categories :

  • des citoyens lambda, victimes potentielles
  • nos tueurs en collection, plus malins qu’eux
  • les policiers, qui galerent legerement mais qui paraissent enfin plus intelligents que les tueurs.

Je resume en schema :

citoyens (intelligents -) Partager

  • Partager
  • Partager
  • Partager
  • Partager
  • Deja una respuesta

    Tu dirección de correo electrónico no será publicada.